Comprendre l’effet yoyo

Un régime c’est bien, perdre des kilos pour l’été, c’est encore mieux, mais les regagner dès la fin du régime, c’est mal ! Pourquoi subissons-nous l’effet yoyo (et comment l’éviter) ?

Tirant son nom du jouet bien connu de notre enfance, l’effet yoyo caractérise un cycle comprenant une perte de poids et un regain. La durée, tout comme les kilos en jeu, est variable et propres à chaque personne, pouvant s’étaler sur quelques mois et dépasser 15kg.

Dans votre corps : 

Votre corps au régime, c’est comme Paris sous siège ennemi, il faut puiser dans les réserves et les utiliser le plus efficacement possible ! Les calories sont limitées, vous perdez du poids, votre corps va donc subir un manque et va aller puiser dans ses réserves. Votre métabolisme va aussi s’adapter, votre organisme va apprendre à mieux utiliser les apports qu’il reçoit.

À la fin d’un siège, les habitants préparent le suivant et font des réserves… Mais à fin du régime, lorsque vous avez atteint votre poids idéal, malheureusement vous ne contrôlez pas votre corps ! Fini les privations, l’apport calorique augmente, mais votre métabolisme a évolué et devenu plus lent, vous avez donc plus tendance à grossir et reprendre les kilos…

Perte d’eau et de muscles : 

Technique bien connue des judokas et des boxeurs, l’eau est très facile à perdre. En cas de privation, c’est la première cause de perte de poids, mais il est aussi très simple de la récupérer. C’est pourquoi, avant les pesées des compétitions, certains sportifs font un régime express pour perdre l’eau et la reprendre juste après. Ils utilisent l’effet yoyo à leur avantage !

La perte de muscles vient juste après celle d’eau en cas de mauvais régime. En effet votre corps ralentit son métabolisme pour consommer moins d’énergie. Et, quels en sont les premiers consommateurs ? Les muscles !

Heureusement pour nous, la nature est bien faite et il est facile de reformer ses muscles et de s’hydrater correctement. L’effet yoyo est une réaction normale vous permettant de retrouver une bonne santé

Comment l’éviter en 3 mesures ?

Il faut réussir à ne pas ralentir son métabolisme, et pour cela, le sport est la meilleure solution ! Privilégiez l’exercice à la privation !

Ne commencez pas votre régime le 15 juin alors que vous partez le 5 juillet à la plage. Fixez-vous des objectifs raisonnables et à long terme.

Changez vos habitudes. Manger plus sainement n’est pas difficile et ne requiert aucune privation : c’est le meilleur régime du monde ! De plus, comme il ne se finit jamais, la deuxième phase de l’effet yoyo n’arrive jamais !Comprendre leffet yoyo

 

Laisser un commentaire