Intolérance au gluten, la faute à Monsanto ?

On a tous beaucoup de raisons de critiquer Monsanto, mais en voici une de plus. Une étude américaine suggère que l’intolérance au gluten serait liée au Glyphosate, ingrédient principal du Rundup.
Même si le nombre de personnes allergiques  au gluten est minime, ce nombre est en constante augmentation. Sans y être allergique, de plus en plus de personnes sont sujettes à la maladie de cœliaque, ou plus simplement l’intolérance au gluten.

Les principaux symptômes de la maladie de cœliaque sont des douleurs abdominales, une diarrhée chronique, un amaigrissement, des pathologies osseuses, l’anémie et la fatigue. Tous ces symptômes viennent d’une diminution des enzymes CYP3A et s’en vont lors d’un régime strict sans gluten.

Or, il a été démontré que le glyphosate – qui au passage d’après Monsanto « est toxique pour les organismes aquatiques » et qu’il peut avoir, chez l’animal, « des effets principalement au niveau du tractus gastro-intestinal » – diminue les enzymes CYP.

Même si sa toxicité n’est pas prouvée, le Roundup est bien présent dans l’organisme humain. L’année dernière, l’association Les Amis de la Terre avait collecté des échantillons d’urine auprès des citoyens européens pour y déceler la présence de glyphosate. Selon leurs résultats, près de 44 % des personnes testées se sont révélées positives, dont 30 % de français.

Moins vous mangez de gluten, plus vous absorbez de glyphosate !

La force de Monsanto, et c’est là où ils gagnent beaucoup d’argent, c’est qu’ils produisent à la fois le produit qui élimine tout sur son passage, et des graines qui y résistent pour avoir des champs « propres ». Et le paradoxe est bien là, le glyphosate se retrouve principalement dans le Maïs et le soja OGM, tous les deux sans gluten et résistant au glyphosate.

Mais avec 30% de la population française positive au glyphosate on peut se demander que faire…

Intolérance au gluten, la faute à Monsanto ?

source

 

Laisser un commentaire