Barbecue d’été

C’est l’été, vous avez une terrasse ? Encore mieux et plus branché, vous avez un petit « rooftop » parisien ? Sortez le barbecue et profitez-en ! Mais n’oubliez pas les légumes.

La viande : 

– Préférez les viandes blanches aux viandes rouges. En effet, elles contiennent moins de graisses saturées qu’on qualifie souvent de mauvaises graisses car, en excès, ce sont elles qui contribuent à boucher nos artères.

– Le mode d’élevage est aussi important, les animaux issus d’élevage intensif ne sont pas nourris à l’herbe, mais aux céréales (surtout de maïs), et peuvent être abattus dès l’âge de 14 mois, au lieu de plusieurs années dans l’élevage traditionnel. Préférez des labels rouges, pour des animaux élevés en plein air, et qui ont connu une croissance « normale ».

– Évitez les produits déjà transformés en commençant par les saucisses industrielles pour hot-dogs. En général, il y a une règle à laquelle vous pouvez vous fier : si vous ne pouvez pas deviner l’animal en le goûtant, n’en mangez pas ! Ces saucisses sont aussi bonnes nutritivement parlant que les nuggets.

– L’idéal, c’est d’aller chez le boucher, mais ce n’est pas donné !

Préparation : 

– Faites mariner vos viandes vous-même (huile, herbes, oignons… tout ce que vous voulez). Le goût et meilleur et vous n’allez pas rajouter des additifs conservateurs E471, contrairement aux viandes déjà marinées que vous trouverez en grandes surfaces.

La cuisson : 

– Nettoyez bien votre grille : frottez-la entièrement après chaque utilisation pour éviter une accumulation d’agents cancérigènes qui peuvent être transférés aux aliments en les grillant.

– Piquez vos saucisses pour permettre une évacuation optimale du gras.

– Pensez à retourner vos aliments.

Le repas : 

– Limitez les chips, l’alcool, et la mayonnaise. Le ketchup en comparaison n’est pas si mauvais, bien que très salé !

Barbecue dété

 

2 Responses to “ Barbecue d’été ”

  1. Manger équilibré est le maître mot ! même durant l’été. Il faut notamment consommer des lipides de manière variée, c’est essentiel pour l’équilibre nutritionnel, cela inclut les graisses saturées. Et pour info, elles ne sont pas délétères : http://www.foodfactsindex.com/evenements/symposium-huile-de-palme-et-sante-bruxelles-juin-2014/

  2. Sur ce sujet de graisses saturées, une nutritionniste s’est également exprimée sur le rôle des lipides et sur l’importance de consommer des graisses dont des graisses saturées. http://www.foodfactsindex.com/a-la-une/alimentation-et-sante-faut-il-fuir-le-gras/ Tout est donc une question d’équilibre

Laisser un commentaire