Quelle vie mener pour être végétarien ? 1/3

Tout part de là. Quelle vie menez-vous pour vous accorder le fait d’être végétarien ?

Etes-vous un parisien, travaillant à la défense dans une ambiance stressante, soumis aux pics de pollution ? Ou plutôt, un artiste vivant à la campagne, ayant un rythme proche de celui de la nature ?

Vous pourriez être végétarien dans les deux cas, mais qu’est-ce que cela implique et quelles sont les conséquences sur votre vie de manger beaucoup d’aliments végétaux ?

 

Être végétarien dépend de mon activité professionnelle.

Quelqu’un travaillant à la défense, sans contacts réguliers avec la vraie nature et ayant un rythme stressant pourrait « survivre » en ayant une alimentation bien nourrissante qui lui permettrait de résister à tous ça. De la bonne volaille, du bon poisson, des bonnes céréales ou féculents et surtout du bon gras ! Omettre l’huile d’olive, la purée d’amande, le tahin (la purée de sésame), les noix, les noisettes, les avocats, etc. ce serait se couper des besoins en corps gras dont notre corps a besoin pour mieux bouger. Ces corps gras permettent d’activer nos énergies. En hommage aux acteurs de l’énergie du pétrole présents à la défense, je pourrais dire que tout comme une voiture a besoin de pétrole pour avancer, notre corps a besoin de bons gras pour bien fonctionner.

Pour l’anecdote, si le corps n’a pas assez de bons gras dans la nourriture, il transformera tous les sucres que vous lui donnerez en graisse, mais cette graisse est plus dure à enlever que celle en provenance des corps gras que j’ai cité plus haut. Essayez, vous verrez. Manger plus de bon gras d’origine végétale et moins de sucre peut avoir des effets positifs sur celui qui a besoin de bon gras dans son corps.

Par exemple, tous les matins je prends une banane avec 2 bonne cuillères à soupe d’huile d’olive et deux bonnes tartines de pain au levain naturel avec de la purée de sésame et du miel. En gros, je mange ! Parce qu’il en faut des réserves pour affronter une vie parisienne. Au risque de se retrouver comme un « légume » au milieu de la fosse aux lions.

Quelle vie mener pour être végétarien ? 1/3

 

Laisser un commentaire