Quelle vie mener pour être végétarien ? 3/3

Tout part de là. Quelle vie menez-vous pour vous accorder le fait d’être végétarien ?

Etes-vous un parisien, travaillant à la défense dans une ambiance stressante, soumis aux pics de pollution ? Ou plutôt, un artiste vivant à la campagne, ayant un rythme proche de celui de la nature ?

Vous pourriez être végétarien dans les deux cas, mais qu’est-ce que cela implique et quelles sont les conséquences sur votre vie de manger beaucoup d’aliments végétaux ?

 

Être végétarien dépend de mon mode de vie

En étant végétarien, il est essentiel de se ressourcer en nature car les aliments d’origine animale nous ancrent bien dans notre corps, au niveau du bas du ventre (certaines philosophies appellent cette zone le chakra racine, ou le chakra premier), alors que les aliments d’origine végétale nous allègent, et sont bons pour la concentration.

Mais si nous sommes végétariens, sans aller en nature, que nous sommes à Paris, dans une ambiance stressante, alors d’où provient notre ancrage, qui fait que nous avons les pieds bien sur terre, c’est-à-dire où l’on sent que nous avons de l’énergie, peu de fatigue et que nous pouvons affronter le quotidien de la ville, bien en sécurité dans notre corps ?

Je dis juste prudence pour les parisiens végétariens qui vont peu en nature. N’auriez-vous pas des fringales de sucré ? de viande ? d’aliments gras ? Votre corps ira vers ce genre d’aliments s’il se sent en insécurité dans une ville où il ne peut se ressourcer comme il en aurait besoin. Vous aurez besoin de manger ! Bien sûr, tous ces messages qui nous interdisent de manger ceci ou cela, et ces photos de mannequins nous frustrent. Mais à nous de nous en libérer et de tester son alimentation ! Cela implique de connaître ces quelques règles de bon sens.

Bon appétit !

Quelle vie mener pour être végétarien ? 3/3

 

Laisser un commentaire